ski club vallée verte

Accueil > Le Télémark

Le Télémark

Le Télémark

Nouvelle discipline cette année au ski-club avec une section télémark. Animée par Nicolas Wack tous les dimanches matins, ce sera l’occasion de découvrir cette discipline méconnue dans une ambiance décontractée….  

Inventé par un menuisier Norvégien en 1868 dans la province de Télémark, d’où son nom et remis au gout du jour par quelques américains dans les rocheuses au début des années 80, le Télémark a même sa devise « talon libre esprit libre ». Oui, de plus en plus d’adeptes peuvent confirmer, une fois que vous maitrisez l’art de la fente en génuflexion on se libère facilement l’esprit des petits tracas quotidiens. 

Le télémark c’est l’art de l’équilibre, comme au ski, il ne faut pas se tenir vers l’arrière, mais avec les talons détachés il ne faut pas trop être vers l’avant sous peine de basculer tête la première vers les spatules dès la première difficulté. Contrairement au ski loisir où la répartition des appuis dans la courbe entre les 2 jambes est environ de 80% / 20%, afin d’assurer une stabilité il faut répartir les appuis équitablement 50%/50%.

L’évolution du matériel de ces vingt dernières années permet une pratique sportive engagée. Les sensations sont différentes, on skie plus proche de la neige ce qui rend la prise d’angle très ludique voire grisante avec de la vitesse. Les sensations sont particulièrement « bluffantes » en poudreuse où les fentes successives des virages créent une impression de rebond et de « flottaison » inégalable.

Cette discipline nordique n’est pas plus susceptible de provoquer des blessures que les autres sports de glisse sur la neige. Au contraire, des spécialistes en biomécanique affirment que le télémark sollicite moins les ligaments croisés que son cousin Alpin. 

Le télémark dispose aussi de compétitions internationales. Il existe un circuit coupe du monde de télémark comme il en existe pour le ski alpin.  Les différents formats de courses de cette discipline spectaculaire proposent un saut avec une longueur minimale dont la réception doit être réalisée en position télémark sous peine d’une pénalité de temps, un virage relevé à 360° appelé « loom » et même une partie de skating afin de tester l’endurance le tout intégré dans un slalom géant. Les grandes nations fréquemment présentes sur les podiums internationaux sont la Suisse, les pays Scandinaves et bien sûr la France. 

Un niveau de ski 3ème étoile est suffisant pour débuter. Si vous voulez découvrir (et plus si affinité) cette discipline ludique et sportive rendez-vous tous les dimanches matins devant l’ESF d’Hirmentaz à partir du 22 décembre. Des entrainements débutants et avancés sont assurés bénévolement par les 2 moniteurs fédéraux de la section télémark du club de ski de fond de Bellevaux et le moniteur fédéral télémark du Ski Club de la Vallée Verte.  Le SCVV propose cette année une licence loisir pour profiter de cette discipline ouverte à toutes et tous. Ces séances sont aussi ouvertes à tous les licenciés compétiteurs Alpins. D’autres horaires pourront-être envisagés si vous vous présentez nombreux pour vous muscler les cuisseaux.